L’UISM condamne fermement l’exécution de la peine de mort contre six Egyptiens, de ce qui est connue la cause des arabes Circassiens,

Commencé par :

L’UISM condamne fermement l’exécution de la peine de mort contre six Egyptiens, de ce qui est connue la cause des arabes Circassiens,

Il dénonce et reproche les condamnations à mort contre l’Imam Cheikh Youssef Al Qaradawi, et le président égyptien légalement élu Prof. Dr. Mohamed Morsi, et de plus d’une centaine d’autres égyptiens,

Louange à Allah, la paix et les bénédictions soient sur le Messager d'Allah, sa famille et ses compagnons et ses alliés

L’UISM a été surpris de l’exécution à mort de six Égyptiens par l’autorité du Coup d’Etat militaire aujourd’hui, et avant eux, un autre égyptien, qui n’ont aucun pêché sauf qu’ils souhaitent une vie décente en liberté, volonté, dignité et justice. Puis les décisions judiciaires collectives démarrent en gros pour condamnation à mort contre les rebelles libéraux Égyptiens, jusqu’à atteindre le distingue Al Imam Youssef Al-Qaradawi- le président de l’Union Internationale des Savants musulmans- à travers une cause dont nous ne connaissons pas ces sources en relation avec le Cheikh- s’il y en avait eu une au début- et encore le Président élu docteur Mohamad Morsi, en addition de plus de 100 autres citoyens, ajoutant le jugement de 2 martyres palestiniens, le premier mourait en 2008, et le deuxième en 2014, et un prisonnier dans les prisons de l’occupation en 1996, ce qui est considéré comme une violation flagrante des droits de l’homme, et de libertés publiques en Egypte, ce qui menace de catastrophes politiques et sociales non seulement en Egypte, mais sur l’ensemble de la région, ce qui nécessite une intervention arabe et islamique pour arrêter ce non-sens perpétré par l’autorité du coup d’Etat pour atteindre ses intérêts personnels et ses ambitions éphémères, dontl’Egypte n’en bénéfice pas et le peuple de même.

L’UISM en face de ces exécutions dangereuses, confirme ce qui suit:

1-L’Union condamne la mise en œuvre par le gouvernement du coup d’Etat, des exécutions de peines de mort contre six des jeunes égyptiens accusé politiquement de ce qui connut la cause des arabes Circassiens, et confirme que l’effusion de sang est interdite, et avertit son expansion sans aucune raison, et d’une façon injuste.

2-L’Union estime que les institutions en Egypte sont détournées par le gouvernement du coup d’Etat militaire, y compris l’autorité de l’Azhar et dar Al-Ifta, le pouvoir judiciaire, les medias, les universités et bien d’autres, ce qui laisse présager un véritable désastre de toutes les personnes impliquées dans le sang des innocents, là où ne se trouve aucune indépendance sur la Terre Egyptienne.

3-L’Union condamne et déplore fermement la décision de justice envers Cheikh Youssef Al Qaradawi- Le président de l’Union Islamique des savants musulmans- et le décrit comme politiquement motivée et dangereux.

4-Et dénonce également la condamnation à mort en gros du Président Égyptien élu et enlevé Docteur Mohamad Morsi, et à plus de centaines des égyptiens sans aucune législation ou avoir commis un crime.

5-L’Union appelle les dirigeants du monde arabe et musulman, les organisations internationales des droits de l’Homme d’intervenir auprès de l’autorité du Coup d’Etat de cesser d’émettre ou d’appliquer une sentence de mort contre des personnages innocentesen Egypte, et en particulier en sachant que ce pouvoir en criminalise en faveur de l’Egypte et des égyptiens, et qu’elle est en train de commettre des crimes contre la dignité humaine égyptienne et viole son droit à la liberté et à la vie.

6-L’Union appelle le monde libre pour faire face à l’injustice, et d’en avoir une attitude remarquable contre ses violations graves de droits de l’Homme, qui se produisent en Egypte depuis le coup le 3 juillet 2013 jusqu’aujourd’hui.

7-L’Union avertit que ses dispositions injustes vont nuire aux intérêts de l’Egypte et des Egyptiens, et vont accroitre l’état de dispersion, qui a commencé avec le coup d’Etat et a augmenté ainsi, et tout cela incite les jeunes à la violence, où toute route est bloqué après le blocage de la route de liberté et de la vie, et on appelle le bon Dieu de préserver l’Egypte et les Egyptiens afin de glisser dans la sédition.

8-L’Union appelle toutes les forces révolutionnaires en Egypte d’unifier leurs efforts, de rejeter la dispersion, de se réunir sur les principes qui préservent le droit du peuple égyptien, de sa révolution, du droit de ses martyres, de ses victimes et de ses disqualifiés, et de son droit de faire respecter sa volonté et sa dignité, et d’une vie décente.

﴾Et ne pense point qu'Allah soit inattentif à ce que font les injustes. Ils leur accordera un délai jusqu'au jour où leurs regards se figeront﴿- Sourate Ibrahim, verset 42.

Doha le 28 Rajab 1436H

Le 17 Mai 2015


 

Secrétaire General

DrAli Muhieddine Al QaraDdaghi