Qara Daghy : La communication de Morsi avec Hamas est une accusation et la visite de Shukri en Israël est juste une parenté !

Commencé par :


Le secrétaire général de l’UISM, Dr. Ali Qara Daghy, s’est raillé de la visite du ministre égyptien des affaires étrangères Sameh en Israël, au moment où l'ancien président Mohamed Morsi est poursuivi sur des accusations d'espionnage avec Hamas.

Il a exprimé dans un tweet sur le site du réseau social « Twitter » : « la collaboration de Morsi avec Hamas est considérée comme une trahison et une accusation ! alors que la visite du ministre d’affaires étrangères du coup d’État pour l’entité sioniste, et embrasser Netanyahu et se mettre debout devant la statue de Hertzl est juste une parenté ! » 

Des militants et des professeurs d’histoire ont dénoncé l’apparition du ministre d’affaires égyptien Sameh Shukry devant la statue du fondateur du mouvement sioniste, « Theodore Hertzl » dans sa conférence de presse qui lui a réuni avec le premier Ministre israélien Benjamin Netanyahu, dans l’entité sioniste, le dimanche en considérant ceci en tant qu’un message de la part de l’occupant pour une insistance de dévotion pour la création de l’État juif, et le refus de toutes les propositions relatives à la paix, ou accorder au peuple palestinien leur pays.


Et le photographe privé du premier ministre israélien, a délibérément pris des photos de l’extrême droite de la pièce, afin de montrer la statue de Hertzl, qui est un journaliste et dramaturge juif autrichien, et le fondateur du sionisme moderne, il est né à Budapest et mort en Autriche, et possède plusieurs livres d’appel pour le sionisme y compris « L’État Juif », qui exigeait une parcelle de terrain pour avoir leur propre État en 1896.


Des militants ont cité des paroles attribués à Hertzl, en disant : « Un jour, nous allons faire surgir des Arabes leur population la moins habile, jusqu'à ce que la population arabe en sort avec des fleurs et du basilic pour recevoir l'armée israélienne", tandis que d'autres se sont interrogés sur la probabilité de cette énonciation en raison de sa mort avant la création d’« Israël»