Le Communiqué final publié par la cinquième réunion du conseil d’administration de l’UISM dans sa quatrième session 2014-2018 à Istanbul, dans la République de Turquie

Commencé par :

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

Le Communiqué final publié par la cinquième réunion du conseil d’administration de l’UISM dans sa quatrième session 2014-2018 à Istanbul, dans la République de Turquie

Louange à Allah, Seigneur des Mondes, et paix et bénédictions soient sur le Messager, miséricorde pour les mondes et sa famille et ses compagnons

Grace à la préférence de Dieu, et dans sa quatrième session du Conseil d’administration de l’UISM datant à l’Hégire 15/17 Safar et convenant 5-3 Novembre 2017 dans la cité d’Istanbul sous la présidence du président de l’Union son éminence Yusuf Al Qara Dawi, le Conseil en a examiné plusieurs questions internes de l'Union ainsi que des interrogations connexes, et certaines liées aux conditions de la nation islamique, et dans la conclusion de ses sessions,  le Conseil a adopté la déclaration suivante :

Premièrement, le Conseil a exprimé sa satisfaction pour les réalisations accomplies dans le cadre du Plan de l'Union et appelle à la poursuite de cette approche, notamment en ce qui concerne le message scientifique, éducatif et réformateur à l'égard de la nation islamique.

Deuxièmement, en réalisationde ce qui a été approuvé par l’Assemblée Généraleà la considération du projet du promouvoir la nation islamique à tous ses niveaux, ainsi le conseil d’administration en appréciant les efforts déployés à cet égard, invitetous d’étendre davantage d'efforts pour sensibiliser la nation, corriger ses concepts et mobiliser sa volonté pour un développement global, ceci par la rationalisation de prédication et la diligence scientifique dans les questions émergentes et la réparation d'urgence, et de contribuer autant que possible à la résolution des problèmes qui se posent.

Troisièmement, l'Union vise à atteindre ces objectifs en matière scientifique, sensibilisation, sociale, éducative, formative et de dialogue et éviter tout ce qui peut entraver les efforts déployés pour atteindre les objectifs stratégiques de l'Union et Il en est dans ce sens, en train d’évaluer son travail pour améliorer l'efficacité des performances. Ainsi, et dans ce sens, le Conseil a bien évalué ce qu’a accompli le Secrétariat General, pour l’évaluation de la performance de l'Union dans la phase précédente.

 

Quatrièmement, le Conseil a parcouru les problèmes dont souffre la nation islamique, dont les causes sont internes et externes : tyrannie politique, injustice sociale, intolérance sectaire, retard dans le développement, déchirure dans l'unité jusqu’à atteindre un degré de combat et d’effusion de sang, débauche dans les remises, rivalités sectaires et audace en violation des principes de religion, ainsi que derépandrelacorruption, ce qui a entrainé un empêchement à la renaissance, et une dépendance à l’égard des pouvoirs externes, ainsi le Conseil appelle toutes les composantes de la nation à assumer leur responsabilité pour surmonter cette réalité qui est contraire aux montants de la religion et aux intérêts et l’avancement de la nation, c'est pour cela qu’il adresse les messages suivants à toutes ces composantes.

1- Message aux savants : une affirmation de la responsabilité des savants dans la déclaration scientifique, légitime et la bonne gouvernance, pour le bien et la bienfaisance, de même à la préservation des constantes de l’Islam juridiques, morales et civilisées ainsi qu’à l'édification des nations, l’unification de la communauté, l'avènement de la civilisation et l'instauration de la justice et du droit, enoptimisant le caractère saint du sang et des saintetés, de l’argent et du travail, en évitant les causes de la séparation religieuse, nationale et humaine, ainsi qu’à la consolidation des valeurs de la coopération et de l’ouverture pour les intérêts des peuples, des pays et des nations.

2- Message aux peuples : Affirmer le droit des peuples à la liberté, la dignité, l'organisation communautaire, le développement des nations, l'expression des valeurs de l'Islam, le droit de se réformer et de changer de manière pacifique et civile et dans le cadre collectif de ses ramifications scientifiques et institutionnelles, ainsi que la nécessité d’être responsable d’entamer leur implication de croissance, éducatif, morale et sociale.

3- Message aux gouvernements : L'Union exhorte les gouvernements à se réconcilier avec leur patrie sur la base de la justice et de la dignité, à répondre aux aspirations des peuples dans la réforme, au développement et à la liberté et à s'abstenir de politiques tyranniques, de corruption, d'exclusion et de marginalisation, sur la base des principes islamiques et la souveraineté nationale et la responsabilité légitime et légale des dirigeants.

 

Ainsi, le Conseil appelle les gouvernements à mettre fin aux injustices imposées aux peuples dans plus d'un pays arabe et islamique et appelle au respect des savants et des institutions scientifiques et à assurer leur rôle positif dans l'éducation, la formation, la normalisation et l'innovation. Et insiste sur le fait de faire libérer les savants, les prédicateurs, les penseurs, les médias, et tout autre opprimé emprisonnés sans justice, dans beaucoup des pays islamiques. Il revient à mentionner que ces savants travaillent pour le bénéfice de leur nation par une méthode neutre dans laquelle existe une grave injustice depuis sa création pour exacerber le problème et augmenter la tension et la congestion

 

4- Message aux élites : Le Conseil s'adresse aux élites scientifiques, culturelles, juridiques, sociales, médiatiques et sportives pour travailler sur le développement humain, la reconstruction des nations, la protection des valeurs morales et des constantes islamiques et avertir de la gravité des abus de certaines élites, dont la doute dans les valeurs et les constantes, et l’incitation aux scientifiques, aux penseurs, aux prédicateurs et aux innovateurs en adressant des charges aux individus, et aux corps en pointant les voies de la réforme positive et du changement pacifiquequi conduit à répandre l'esprit de désespoir et de frustration dans lesesprits des jeunes en particulier, et les causes croissantes de tension et de contraction et les signes de division et de division, et ce qui peut nourrir l'extrémisme et le terrorisme

5- Message au monde : Le Conseil appelle les pays, et leur population et organisations à promouvoir les valeurs de la justice, l’équité, la coexistence pacifique, le véritable partenariat, pour le développement du monde, et la construction de la terre comme en satisfaire le bon Dieu ainsi que le respect des peuples et leurs spécificités culturelles et le droit des nations à déterminer leur destin et leur souveraineté et à se tenir aux côtés des opprimés et des démunis. De même, Il invite les honnêtes du monde de doubler leur effort pour aborder les problèmes de l'humanité opprimée dans leurs pays, leurs nourritures, leurs corps et leurs libertés.

 

 

 

 

 

Le Conseil appelle toutes les composantes de la nation de à maximiser leurs efforts morales et matérielles à soutenir leurs causes et priorités, notamment la Palestine occupée et Jérusalem, et à affronter la judaïsation de Jérusalem, la colonisation, le déplacement forcé et l'oppression des libérés dans les prisons de l'occupation dans le cadres d’une violation flagrante des lois célestes et des traités internationaux, de même de confronter tout ce qui se passe à la population de Rohingya de meurtre et de déplacement. 

 

Cinquièmement : Le Conseil appelle à l'attention sur les priorités adoptées par l'Assemblée générale, notamment la promotion de l'éducation islamique et la forteresse des familles et des jeunes musulmans contre le déclin, la violence et l'athéisme, et la diligence scientifique dans les questions qui s’adressent aux musulmans du point de vue politique, sociale, économique et autres. La réforme dans les conceptionsdéséquilibrées dans les sédiments de l'imitation ou l'influence des cultures importées, et la libération de la volonté collective de paresse et de défaite, en la mobilisant pour la construction, la production et la reconstruction dans la terre et le témoignage au peuple « Et aussi Nous avons fait de vous une communauté de justes pour que vous soyez témoins aux gens » « De la terre Il vous a créés, et Il vous l'a fait peupler (et exploiter). »

Et soutenant les opprimés dans les pays islamiques et non musulmans, et appelle le Secrétariat Général à utiliser les moyens légitimes pour atteindre ces objectifs.

Le Conseil affirme qu'en dépit des défis et des blessures, la nation, avec toutes ses valeurs morales, morales, sa volonté culturelle et ses preuves historiques, est promis à la victoire et à surmonter les épreuves. Le bon Dieu a dit : « avec les difficultés, vient la facilité »

Sixièmement : En conclusion, le Conseil ne peut que remercier le peuple turc, ses dirigeants avisés et la municipalité d'Asneller pour leur aimable hospitalité et la facilitation de convocation de cette session, ainsi que l'État du Qatar et tous ceux qui ont contribué au succès de cette réunion.

Que Dieu accorde la réussite