L’Union Internationale des Savants Musulmans congratule le Pape du Vatican.

Commencé par :

L’Union Internationale des Savants Musulmans congratule le Pape du Vatican, et lui souhaite d’avoir un rôle en établissant les valeurs de tolérance et de paix. L’Union l'invite à converger le discours, tant dans les valeurs communes entre les religions, que face à l'injustice et la tyrannie en Syrie, en Palestine et dans d’autre régions.


L’Union Internationale des Savants Musulmans a reçu avec grand contentement les nouvelles de la nomination du Pape François 1er, Pape de l’Église Catholique, dans une période ou le monde souffre d’une multitude de crises, touchant divers domaines de notre vie ; politiques, sociales, économiques et humanitaires ; la majorité de ces troubles sont causées par la dégénérescence de la morale, et la contumace de nous référer au bon sens, et aux hautes valeurs spirituelles. De plus le monde est témoin de plusieurs cruautés immorales, comme la violation de la déférence et des droits de l'homme en Palestine, d’antan et jusqu’à nos jours; et récemment en Syrie, ces actes de brutalité, d’atrocité et de barbarie commises par le régime inhumain de Bashar et de ses alliés, sans précèdent dans l’histoire qu’aux temps des Mongols, Tatars, et Gengis Khan.

Face à ces faits douloureux l'Union Internationale des Savants Musulmans considère comme suit : 

D'abord : l'Union Internationale des Savants Musulmans, (sa Présidence, son Secrétariat, son Conseil d'administration, ses comités et ses commissions) félicite le Pape François 1er pour sa nomination à ce poste grandiose, lui souhaite le succès dans un rôle influent pour consolider la tolérance, la paix et pour contribuer à rendre la sécurité et la sureté aux régions ravagées par les criminels et les tyrans qui ont propagés le terrorisme et la tuerie. Elle lui souhaite pleine de réussite en sa détermination à aider les pauvres, les désavantagés et les personnes déplacées. L'Union considère que l’ère de relations glacial avec l’ancien Pape, de par son avis vis-à-vis l'Islam a fini, nous voudrions entamer une nouvelle page avec le nouveau Pape.

Deuxièmement : l'Union souligne que les trois religions monothéistes : (le Judaïsme, le Christianisme et l'Islam) contiennent une multitude de grands et suprêmes principes éthiques et de valeurs, nous pourrions, l'Union Internationale des Savants Musulmans avec le Vatican et les représentants de religions, élaborer un dialogue sérieux en but de contribuer constructivement à établir des valeurs de foi, de tolérance et de coopération et de piété, dans notre monde perturbé; et travailler à réaliser la sureté et la paix psychologique et spirituelle, et aussi la quiétude sociale et humanitaire de ces peuples. On doit ensemble offrir un système intégré de valeurs morales, traitant les sujets humanitaires sociaux, politiques, et économiques, et faire face à l'injustice et à la tyrannie, le sabotage et contre toute humiliation envers tout homme, rendre les droits légitimes à ses possesseurs en Palestine, en Syrie et en d'autre régions. On doit nous affrontait face à l'athéisme et au désordre morale, l'avortement et quelques valeurs qui sont incorporées dans le domaine du mariage. Nous avons de larges perspectives, beaucoup de domaines, où nous pourrions travailler ensemble, de par notre responsabilité religieuse à servir l'humanité, et à répandre la bonté à tout ce qu’Allah a créé.

Troisièmement : L’Union invite le nouveau Pape du Vatican, à donner un ferme support aux droits légitimes des Palestiniens, des peuples Syriens et Birmanais et a tout les peuples opprimés, en leur donnant appui et les secourir par tous les moyens qui lui sont disponibles.

{Dis-leur : « Accomplissez de bonnes œuvres, Allah les observe, Lui et son Messager ainsi que les croyants. Vous serez ramenés à celui qui connait le mystère de l’invisible et du monde sensible. Il vous informera de ce que vous faisiez. » [At-Tawbah : 105]

Allah est Celui qui nous assiste.

Prof.Dr.Ali Al-Karadahi                                                                  Prof.Dr.Yusuf Qaradawi

Secrétaire General de l’Union                                                            Président de l’Union