L'Union demande aux Musulmans de faire du vendredi prochain une journée de soutien pour l'Irak.

Commencé par :

L’Union Internationale des Savants Musulmans avertit le gouvernement irakien des conséquences de l’attaque contre les manifestants grévistes. Elle invite la Ligue des États arabes et les Nations unies à protéger le peuple Irakien,

et à faire du vendredi prochain une journée de soutien pour l'Irak. L’Union s’adresse à tous les éléments et composants du peuple Irakien à une unification nationale loin du sectarisme. Elle prohibe l’attaque sur les humains, leurs biens et sur tous les lieux de cultes (Masâdjid ou Hussayniah).


Louange à Allah, et la paix et le salut à celui qui est envoyé comme commisération pour le monde, à sa famille, à ses compagnons et à ses partisans, et plus,


Après dix ans d'invasion des EU de l'Irak, nous constatons que : cette invasion a résulté en un état irakien manquant de sécurité, a une désintégration politique et sociale; un pays face à des conflits sur le pouvoir et la propagation du sectarisme, ce qui est loin du projet pour bâtir un état. Ces circonstances ont encouragées les pays voisins à consolider leurs influences en Irak, par le support des groupements de la même doctrine. Ce qui a résulté en un Irak souffrant d'un avenir obscur et incertain dans la diffusion de sectarisme.


Les tragédies humaines causées par l'invasion ne pouvaient pas être ignorées, en Irak, il y a environ plusieurs millions d'orphelins et de veuves, l'utilisation d'armes et de substances internationalement interdites, aussi bien que la destruction délibéré de l'environnement, ont abouti à l'ascension du nombre des cas cancéreuse et l'apparition sans précédent des défauts de naissance. En plus on ne peut pas négliger la tragédie des réfugiés déplacés irakiens, qui ont été forcés de quitter leurs maisons, à cause des conditions dures et des diverses sortes de souffrance, de privation et de dispersion.


Ce qui est arrivé en Irak et à son peuple pendant la décennie dernière, représente un cas unique du silence exercés par les différents sections des Nations unies sur les crimes engagés, il n'est pas surprenant que le temps est venu pour prendre les étapes nécessaires afin de tenir pour responsable tous ceux impliquer dans la tragédie de l'Irak et de son peuples. Il n'y aura aucune impunité, pour les crimes commis contre sa propre nation. Ces massacres ont eu un impact négatif sur les Irakiens, eux qui n’espéraient qu’à un meilleur avenir pour leur peuple et leur patrie, ils se sont trouvés attrapés entre deux pôles virevolté dans le vent, en conséquence de la division aiguisée entre les sectes Irakiens. En mars 2003 de larges espoirs ont été bâtit sur le commencement de la reconstruction du pays, elles ont pris fin par cause de la corruption et de la mauvaise gestion. L'Irak est devenu un état fragile, aux institutions boiteuses, qui ne peuvent répondre au minimes services à ses citoyens, en plus de la gravite de la corruption à travers ses départements, ce qui lui a attribué la 1ere position parmi les pays les plus corruptif à travers le monde.


Aujourd'hui, les Sunnites de l’Irak font la grève à travers les arènes depuis plus de trois mois, exposés au froid de l'hiver et sous la chaleur du soleil, demandant leurs droits légitimes. Les forces de sécurité ont interdit l'accès aux emplacements de ces manifestations pour participer aux grèves. Aujourd'hui au Hawija, une bombe a explosé, ce qui a mené à la mort et à la blessure de douzaines des gens. Il y a une vraie crainte bâtis sur de fiables nouvelles de l'intérieur de l'extérieur de l'Irak, que le gouvernement du Maliki prépare une attaque militaire sur ces manifestations à travers le reste des gouvernorats des Sunnites, ce qui va mener à une sédition que personne ne pourra savoir ses dangers qu’Allah le Tout-puissant, elle poussera l'Irak dans un cycle désastreux plus sérieux que la situation actuelle.


Face à ceux situations: vécu à travers l'Irak, l'Union Internationale des Savants Musulmans a décidé la chose suivante :


D'abord: L’Union réclame que la cause de l'Irak est la sienne, et que l'Irak est une patrie qui a mené la Nation Islamique à travers plusieurs siècles, de l'ère de l'Al-Abbas 1er et 2nd, elle était en tête de la civilisation et de la culture Arabe et Islamique durant tout ce temps.


Deuxièmement : L’Union avertit le gouvernement irakien des conséquences de s’attaquer sur la grève et sur le tas de manifestants, et l'invite à enlever le blocus sur eux et de répondre a leurs demandes, car la procrastination dans leur mise en œuvre résulte au détriment des intérêts de l'Irak et de son unité. L’Union avertit contre l'adoption de sectarisme et demande de résoudre les problèmes de sécurité et militaires pour éviter le déclenchement de la guerre civile Qu’Allah seul connaitra ou elle aboutira.


Troisièmement : l'Union s’adresse à tous les composants du peuple Irakien, à unifier leurs rangs et a s’éloigner de tout ce qui augmenterait la sédition sectaire, et chercher à résoudre toutes leurs différences par le dialogue, et à considérer l'Irak une patrie pour tout, et est dirigée par tout le monde. Nulle secte ou partit n’a le droit de considérer L’Irak à eux seul en rejetant les autres partis. L’Union affirme aussi que les décisions prises doivent être d’origine Irakienne loin de tout impact de n'importe quel côté régional ou international.


Quatrièmement : l'Union met en garde tous les pays voisins à L’Irak contre leur interférence dans les affaires internes irakiennes et l'exploitation de sectaire ou ethniques pour faire passer leur projet, ce qui résultera en une nouvelle tension entre les composants de ce peuple, qui a souffert pendant de nombreuses années, et qui a le droit de jouir de la stabilité et du développement, comme tous les peuples de la région.


Cinquièmement :L’Union avertit le gouvernement en Irak des massacres et crimes contre l'humanité, L’exécution des gens innocents et opprimés sans procès équitables, et leurs privation de leur droit légal de liberté, Elle fait donc appel à toutes les organisations de société civiles, et aux organisations de droits de l'homme, qui n'ont épargné aucun effort pour donner appui à l'Irak et les Irakiens, d’exercer la fonction noble de défendre les droits de milliers des gens innocents, languissant dans les prisons irakiennes et les sauver avant que ce ne soit trop tard.


Sixièmement : L’Union bannit fortement l'attaque sur les lieux de culte, les Masâdjid et Hussayniat, de par les textes péremptoires qui ont indiqué sur l'inviolabilité de cette agression, et que les résultats de ces attaques augmenteront la tension et des dissensions.


Septième : L’Union fait appel à la Ligue arabe et à l'Organisation pour la coopération Islamique, pour la protection du peuple Irakien et lui demande de donner plus d'attention sur l'Irak et le soutenir dans cette période difficile, en répondant aux démonstrations non-violentes de la populace, et de traiter avec ces manifestations, et d’agir pour être en pourparlers avec le gouvernement irakien pour légitimer les demandes des manifestants, pour que l'Irak retrouve sa sécurité et stabilité et son unité pour qu’il puisse interpréter son rôle dans la région.


Huitième : l'Union invite à tous les Musulmans à soutenir le peuple Irakien, et à faire que le vendredi prochain (16 Jumada II, soit le 26 avril) soit une journée de soutien pour l’Irak, à consacrer leurs prières pour eux.


Pour conclure, nous demandons à Allah le Tout-puissant de sauver l'Irak et son peuple, son unité et qu’Il leur accorde la sagesse et la bonne gouvernance, et qu’Il leur fasse éviter toute sédition (apparente ou cache), Allah est Celui qui nous écoute.


Allah est Celui qui nous assiste.


Doha le 14jumadhi II 1434 Hégire ,

Le 24 Avril 2013




Prof.Dr.Ali Al-Qaradaghi                                                                          Prof. Dr.Yusuf Qaradawi


Secrétaire General de l’Union                                                                         Président de l’Union