L’UISM confirme sa solidarité avec la souveraineté du choix du peuple Syrien.

Commencé par :

L’UISM confirme sa solidarité avec la souveraineté du choix du peuple Syrien.

Union Internationale des Savants Musulmans confirme et approuve ce qui a été déclaré par les lettrés de Syrie concernant la déclaration d'imposer le mandat et la tutelle est refusé religieusement, l’Union avertit le Front des partisans d'une conduite qui contredit les choix du peuple syrien.

Louange à Allah, et la paix et le salut au prophète Mohammad, à sa famille, à ses compagnons et à ses partisans;

L'Union Internationale des Savants Musulmans suit avec profonde inquiétude, la situation tragique en Syrie et les crises successives qui proviennent suite aux déclarations émises par quelque faction, appartenant à certaines tendances Islamiques. Le chef du champ de bataille Abu Mohammad Julani a déclaré le renouvellement de l’allégeance de l'Organisation du front des partisans au docteur Ayman Al-Zawahri, le leader d’Al-Qaeda, qui a appelé aux militants de l'opposition syrienne qui se battent contre le régime, pour qu’ils fondent un état Islamique, de sa part Abu Bakri Al-Baghdâd a suit cette déclaration par une proclamation pour bâtir "l'état Islamique en Irak et le Levant".

Suite aux conséquences de ces déclarations, et ses implications sérieuses sur la révolution syrienne, et basés sur son devoir et sa responsabilité légitime, de faire reconnaitre le juste et le droit, ne craignant qu’Allah, L’Union déclare et confirme ce qui suit:

D'abord : les règles légitimes, et les principes Islamiques de bases citent: que les décisions, les données, ou les avis, qui s'étendent et affectent la nation, ne doivent pas être reliées ou émis pas une seule personne, ou quiconque groupe, mais la référence des décisions et données doit être remise à ceux qui ont la Science et les connaissances, ce sont eux qu’Allah le Tout-puissant a cité:{O vous qui croyez Obéissez à Allah, obéissez a Son Messager et a ceux qui détiennent le pouvoir parmi vous, Si un différend surgit entre vous, que votre référence soit la loi d’Allah et l’enseignement de Son Messager, pour autant que vous croyiez en Allah et au Jour Dernier, C’est pour vous la meilleure conduite qui aboutira à la meilleure issue.[An-Nisa’:59]. Les interprètes, ont expliqués que ceux en tête sont les dirigeants et responsables de la nation islamique, ils ont été choisis et accepter par la nation Musulmane, pour garder les lois de la religion et l’utiliser pour le bien de l’humanité.

Les devoirs politiques exigés, d'obéissance aveugle n'est pas pour une personne spécifique, quel que soit son rang ou son pouvoir, si la nation n’a pas eu de rôle en la choisissant. Donc, la déclaration de jihad, ou la formation de l'État, doit être émise et déclaré par ceux qui représentent la nation et lèvent son drapeau par légitimité. Pour cela la déclaration d'un Parti visant les sujets qui sont important pour la nation devient un avis consultatif pour la peuplade, une violation de son droit, et l’entrainant dans des situations et ce qui en résulte sans avoir recours a son choix ou avis.

Deuxièmement : Les principes de la Shari’a (lois et règles de L’Islam) sont basés sur la cohérence des objectifs demandés et les buts obtenus, les procédures à suivre et la bonne et précise application des textes religieux après avoir bien compris le terrain à traiter - comme a exprimé Ibn-Abdul-Salam et Ibn-Taymya ainsi que Ibn-El-Kayem et d'autres enquêteurs.


Il est bien reconnu que les résultats de cet allégeance ont causées des risques internes et externes sur la révolution, elles ont amené au démembrement entre les moudjahidines, eux qu’Allah a commandé de se tenir unifie face à leur défis, Il a dit: {En vérité, Allah aime ceux qui combattent pour Sa cause, en rangs serrés, tels un édifice compact.}[As-Saff: 4]. Le prophète, la paix soit sur lui a expliqué: que le fait d’état des croyants en temps de détresse {les Musulmans sont pareils face au sacrifice, le minime d’entre eux tache sur le règlement de leurs obligations, ils sont mains-unis face à ceux qui les combattent} relaté par Abu Daoud, Les lettrés lui ont accordé son authente.


En plus du déchirement entre la populace à l’intérieur du pays, l'extérieur sera affecté par ce serment d'allégeance, il va y avoir de sérieuses implications, et des problèmes pour la révolution, au niveau du monde Arabe et Occidental, en plus de cela, ceci renforcera le régime, et lui donnera une argumentation devant le monde, en contre ça affaiblira la position du front Nasra (Jabhat el-Nosra), elle sera cible au critique de tous les pays.

Prendre soin de cet aspect est exigé dans l'Islam, EL-Bokhari a relaté l'histoire de l’hypocrite Musulman (Abdullah Bin-Abi) qui a énoncé le blasphème grossièrement :{Lorsque nous retournerons à Médine, le plus fort en expulsera le plus faible} [Al-Munafiqun:8] le prophète que la paix soit sur lui, a été avise de ces dires, alors, Omar a dit : «oh Messager d’Allah, laissez-moi frapper à mort le cou de cet hypocrite». Le prophète lui a répondu : (laissez le faire, pour éviter que les gens ne parlent que Muhammad tue ses compagnons). Il y a des douzaines de parole par le Messager qui indiquent clairement que le Prophète (PABL) a discerné les résultats et les effets des déclarations ou actes sur le futur de la nation, selon Lui (que la Paix soit Sur Lui) {Sauf que notre nation est encore relatée a l’ère de l’Ignorance- il a cité la Non Croyance en Allah- j’aurai dépensé tous les richesses d’ Al-Kaaba pour L’amour D’Allah, et je l’aurais rendu au sol} relaté par Muslim et Altarmazi avec authente.

Donc, il a été légalement exigé de Al-Nasra, qui a présenter les meilleurs performances dans sa guerre sainte contre le régime oppressant à Damas, de demeurer sous la direction de l'armée libre, pour préserver l'unité, qui est recommandé par Allah le Tout-puissant, {Attachez-vous fermement au pacte d'Allah et ne vous divisez pas} [Al-imram:103], pour prévenir la sédition et la division, qui est refusé par Allah le Tout-puissant et La classifier comme péchés majeurs.

Au nom de l'Union Internationale des Savants Musulmans nous appelons a la Jabhat-el-Nosra, de se remettre dans son propre environnement, et de rester ensemble a cote des Mujahideens, et de laisser la décision sur le sort et l’organisation du gouvernement de l'État en Syrie après la libération, au peuple pour qu’il puisse choisir le régime Islamique ou autre suivant sa liberté et volonté de choisir.


Troisièmement : l'Union affirme que la béni Révolution syrienne a surgit pour la protection des populations vulnérables et pour défendre leur vies, leur biens et les saintetés, et ce pour faire crouler le régime du crime et de débauche. Pour cela, personne n'a le droit de dépendance ou d’allégeance à des fronts ou factions non-Syrien, sans avoir recours a la populace et les habitants, ainsi qu’il faut avoir l’implication des savants et des combattants pour la liberté de la Syrie.

Quatrièmement : l'Union invite tous les composants des factions d'opposition à s'unir sous une seule bannière, loin de n'importe quel comportement qui contredit avec les options et choix de liberté, dignité et justice pour le peuple syrien, loin de tout ce qui augmenterait la sédition et la rivalité parmi eux, Allah le Tout-puissant a dit : { {Ne vous disputer pas entre vous, sinon vous fléchiriez et perdriez le souffle de votre force. Soyez endurants car Allah est avec ceux qui sont endurants} [Al-Anfal:46].


Cinquièmement : L’Union rappelle toutes les factions, que leur bataille majeure est contre le régime criminel, pour cela ils doivent dirigés leurs armes uniquement contre lui, sinon la révolution déviera de son but, et leur force se perdront en vain.

Sixièmement : l'Union confirme que les actions prises visant la lutte des Brigades, ou le nouveau blocus de resserrement sur le peuple syrien concernant l’approvisionnement d'armes, sous le prétexte de combattre le terrorisme,, ne serait vu par les Syriens qu’une persistance dans la conspiration et la complicité contre leur révolution, car le seule terrorisme provient du régime criminel d’Al-Assad.


{Dis-leurs:«Accomplissez de bonne œuvres, Allah les observe, Lui et Son Messager ainsi que les croyants}. [At-Tawbah:105].

Allah est Celui qui nous Supporte


Doha, le 12 Joumada Al-Thani, 1434 Hgr

Le 22 Avril 2013


Prof.Dr. Ali Qaradaghi                                                        Prof.Dr.Yusuf Qaradawi 


Secrétaire General                                                               Président de l’Union