L'UISM condamne fortement la condamnation à mort du libre peuple Égyptien.

Commencé par :

L’Union Internationale des Savants Musulmans condamne le verdict du lundi, le 28 avril 2014, prononcé par la Cour pénale de Minya dans la République Arabe Égyptienne,  condamnant  à mort 683 citoyens, dont le Guide Général des Frères Musulmans, le  Professeur Dr Mohammad Badih.

L’UISM déclare et confirme que ces dispositions qui ne sont pas basées sur des enquêtes intègres, et l’instabilité du climat politique au sein de l'autorité du Coup de l’Etat en Egypte défavorisent toute crédibilité de ce verdict. Ca confirme aussi que c'est un vulgaire gain sur les opposants que nulle institution judiciaire de par le monde n’acceptera d’agir de telle.


L'Union Internationale des Savants Musulmans exprime sa sérieuse préoccupation sur la situation de la liberté publique en Égypte, où la longue répression a affectée tous, les savants érudits, les femmes, les hommes, les étudiants et les enfants, elle s’est étendue jusqu’ à l’assassinat  des adversaires sans aucun droit,  à des arrestations et des détentions sans aucune preuve, qui contredisent toutes les règles de la Sharia Islamique, les lois et les mœurs et les conventions  de droits de l'homme internationales.




N