Membre de l'UISM au Liban, le cheikh Hussam Al-Ghaly : le Liban souffre d'une fracture sectaire forte et l'Union appelle à repousser le fantôme de la sédition.

Commencé par :

Membre de l'UISM au Liban, le cheikh Hussam Al-Ghaly : le Liban souffre d'une fracture sectaire forte et l'Union appelle à repousser le fantôme de la sédition. 

 

Membre de l'UISM au Liban Cheikh Hussam Al-Ghaly, Liban est un petit pays pour les pays arabes et souffre beaucoup de sectarisme, où les gens sont profondément divisés, et tout le monde est un fanatique de sa communauté et de sa doctrine, sans parler de l'affaissement gouvernement libanais à la suite de plusieurs années de guerre civile.

Al-Ghaly a souligné en marge de l'Assemblée générale qui s'est tenue à Istanbul, que le problème des armes illégales distribuée sur tous les multiples arguments territoire libanais affaibli la structure du tissu national et social. le plus grand crise maintenant est présence d'un grand nombre de réfugiés syriens, plus d'un million et demi, ce qui laissant les crises sociales, et exacerbé la pression sur le marché et des services libanais.

Il a dit que le Liban vivent dans une zone de tension constante et directement affectée par ce qui se passe en Irak, la Syrie et la Palestine occupée, et voici le rôle de l'UISM pour conseillent les références de la nécessité du désarmer mèches tension et discorde et guider la communauté pour une plus grande cohérence mettre fin au climat d'expédition sectaire.