L'UISM Dénonce les condamnations à mort en gros, Émise contre les dirigeants du groupe islamique au Bangladesh.

Commencé par :

L'UISM Dénonce les condamnations à mort en gros, Émise contre les dirigeants du groupe islamique au Bangladesh.

Louange à Allah, et paix et bénédictions sur le Messager d'Allah, sa famille et ses compagnons et ses alliés (et après):

L'UISM , Suivez avec une grande préoccupé et profondément attristé les jugements choquantes , émise par une exceptionnel tribunal du Bangladesh , de mort contre la plupart des dirigeants du groupe islamiste au Bangladesh, dans des enjeux qui leur sont près d'un demi-siècle, ce qui est une violation flagrante des droits de l'homme, et les dispositions de la loi, et les lois internationales, en particulier à la lumière de ce qui souillure l'essais de suspicion de procédure ,de pression et de direction accrédité par le gouvernement, ce qui a contesté dans le processus judiciaire lui-même, et va conduire à un état d'ébullition dans la communauté bengali ne connaissait pas l'étendue sauf Allah Tout-Puissant.

Dans ces dispositions choquantes, l'UISM Affirme ce qui suit:

1 – L'Union Dénonce les peines de mort de juridiction du Bangladesh contre les dirigeants du groupe islamiste au Bangladesh, et considère ces jugements choquantes, dépourvu de juste normes de litige , à la lumière des soupçons qui planent autour de leur adoption , et en haut la soupçon de rivalité politique, et l'absence d'un procès pour les normes d'intégrité et d'impartialité, et l'ingérence du gouvernement dans le travail de l'essai , et le fait de l'enlèvement d'un témoin devant le tribunal ... etc.

2 – L'Union Appels le Premier ministre Sheikh Hasina, d'adopte le mental, et de ne pas entrer le pays dans un cycle de conflits internes qui ne seraient pas expirés, et répondent à des divisions internes, donc ils les inviter à entamer un dialogue national, et un plan global pour la réconciliation nationale, pas un plan pour exclure les opposants ou emprisonnés, tués ou interdire leurs activités.

3 – L'UISM Met l'accent sur la sainteté du sang, et il ne faut pas perte la vie des esclaves injustement, ainsi qu’il est interdit de fabriquer les fausses accusations, ne sont pas acceptés mentalement ni logiquement. L’Union avertit que la conséquence de répandre le sang des opprimés, et la perte de vies vanités, est la conséquence grave dans ce monde et dans l'autre à ce qui abri ce sang et ose démolir la structure d'Allah sur la terre, un être humain.

4 – L'union demande aux autorités du Bangladesh pour la cessation immédiate de ces dispositions, et la libération de toutes les personnes arrêtées pour des causes vexatoires, et de commencer une réconciliation nationale globale, que nous prévoyons de venir bon pour le Bangladesh et ses gens, si elles sont appliquées de bonne foi de tout le monde.

5 – l'Union exige les organisations internationales, en particulier les législatives, pour prendre ce qui est nécessaire au niveau international pour prévenir l'application de ces condamnations à mort choquant contre les dirigeants du groupe islamique au Bangladesh, et même la libération immédiate des toutes les personnes détenues arrêtées pour des causes irréalistes, et en particulier que les soupçons autour de ces causes est sans fin.

6 – L'Union propose à la sage et fidèle des chefs d'Etats et d'organisations internationales, de former un comité de médiation pour intervenir auprès des autorités du Bangladesh pour mettre fin à ces dispositions, et empêcher sa mise en œuvre, et à convaincre les autorités que la construction, le développement et la stabilité du pays ne viennent pas , seulement à travers le dialogue et la coopération entre tous sans-exclusion, ni mutilations ni conflits interne.

7 – le Coran Décidé avec tous les livres célestes que : «que quiconque tuerait une personne non coupable d’un meurtre ou d’une corruption sur la terre, c’est comme s’il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c’est comme s’il faisait don de la vie à tous les hommes» [Sincérité Allah Tout-Puissant] ( Al-Maeda « 32 ») Le Prophète, paix soit sur lui, dit: «la disparition du monde est moindre à Allah tout-puissant , de tuer un croyant injustement"

Allah Tout-Puissant dit: {Et ne pense point qu’Allah soit inattentif à ce que font les injustes. Ils leur accorderont un délai jusqu’au jour où leurs regards se figeront.} [Sincérité Allah Tout-Puissant] ( Al-Tawba « 41 »)


Doha 10 Mouharram 1436 AH

Le 3 Novembre 2014 AD



DR. YUSUF AL-QUARADAWI                                                             DR. ALI QUARA DAGHI

             

PRESIDENT DE L’UNION                                                                    SECRETAIRE GENERALE