L'UISM condamne fermement le meurtre d’une famille musulmane par un citoyen américain dénonce la situation d’ignorance par les medias occidentaux demande aux Etats Unis la transparence dans les investigations

Commencé par :

L’Union Internationale des savants musulmans condamne fermement le meurtre d’une famille musulmane par un citoyen américain en Caroline du Nord en Amérique, et dénonce la situation d’ignorance par les medias occidentaux pour ce crime meurtrier abominable, et demande aux Etats Unis la transparence dans les investigations et la déclaration devant le public international, et remercie les actifs sur les réseaux sociaux pour avoir aider à publier cette cause fortement ce qui lui a rendu prioritaire.

Louange à Allah, la paix et les bénédictions soient sur le Messager d'Allah, sa famille et ses compagnons et ses

Alliés

L’Union des savants musulmans a reçu avec une grande tristesse et chagrin, la nouvelle du meurtre des trois membres d’une famille musulmane:

Deah Shady Barakat (23 ans), sa femme Yesser Mohamad Abou Salha (21 ans), et la sœur de sa femme Razan Mohamad Abou Salha (19 ans), en Caroline Du Nord aux Etats Unis. Ils sont trois jeunes, apprenant dans des universités occidentales, leurs collègues et voisins témoignent leur bonne et pacifique conduite, et le respect des lois et coutumes en vigueur.

Ils ne sont ni terroristes, ni extrémistes, et même pas suspects, bénéficient de la communauté, et en participent à cette vie commune, en fournissant de la nourriture et du boisson pour les clochards, ont été tué par un citoyen américain, seulement parce qu’ils sont musulmans, comme le montre l’analyse préliminaire de l’accident, et d’après ce qui a été publié sur son compte privé sur les réseaux sociales.

La distinction entre les personnes en raison de leur religion, devant la loi, ou les institutions de la société, les medias, gouvernementales et civiles, est un commanditaire qui confirme le sentiment des musulmans vers une politique de double standards, boisseaux non complets pour les musulmans, et complets pour les autres, ce qui enrichit un sentiment de réclusion et isolement, extrémisme et terrorisme.

Le non affrontement de ces attaques par le biais des procédures juridiques nécessaires, et l’attention demandé des medias et son ignorance, ou sous-estimé, et le mention des raisons irréelles, est une sorte de tentation pour les penseurs et les propriétaires des idées extrémistes de commettre d’autres crimes.

Ce n’est pas le premier crime commis contre les musulmans en Europe et en Amérique, depuis l’accident de Charlie Hebdo, qui a été condamné par tous les musulmans à travers leurs institutions, leurs symboles et leurs en Occident et en Orient. Beaucoup de mosquées ont été abattus, même des musulmans, par des condamnations corporelles et orales, et même tués. Ajoutant des tentatives d’enlever le Hijab aux filles musulmanes en Occident, dont le dernier l’agression d’un homme Suédois, par une force excessive sur un enfant de moins de douze ans.

Le fait que nous déplorons certains gouvernements l’ignorance des incidents répètes contre les musulmans, ou la tolérance avec ceux qui les ont commis, et la non consolation de la part des organismes officiels en les considérant citoyen à part entière, ou hébergé légitimement, cependant nous accueillons et nous saluons les gouvernements qui ont défendus et se sont tenus à côté des musulmans, et ont refusé d’en abuser, ou en éroder de leur droits, comme la position de la chancelier Allemande Angela Merkel et les remarques du président Français, la position des autorités Néerlandaises, en appelant à ratifier ces déclarations sur le terrain.

Envers ce crime tragique, l’Union confirme ce qui suit:

·L’Union condamne cet incident meurtrier et le considère en tant qu’un incident terroriste, dans tout ce que le sens en signifie, et présente ses condoléances pour les familles et les amis des victimes, et appelle le Bon Dieu miséricorde et pardon, et appelle les organisations officielles et les médias à condamner l’incident, en accordance avec les valeurs humaines.

·L’Union condamne la situation d’opacité des medias officielles délibérées en Occident envers ce crime tragique, et le fait de ne pas être pris en considération comme le sont, certains causes présentées par les musulmans, ou supposées être gérer par eux, en reflétant les doubles normes et la détérioration des valeurs, des principes et de la justice.

·L’Union exige aux Etats Unis de ne pas marginaliser cette cause, et de bien diffuser les enquêtes en cours devant l’opinion publique mondiale, et de ne pas exporter de fausses raisons, comme si l’accident est survenu sur une vieille querelle sur un parking.

·L’Union confirme que les films et les caricatures présentent les musulmans sur une fausse image, et l’une des raisons principales de ce phénomène l’Islamophobie, de même pour l’attaque sur les musulmans et l’alimentation des sentiments de haine, de rejet, de violence et la contre violence.

·L’Union remercie les actifs sur les réseaux sociales qui avaient joué un grand rôle pour la publication de cette cause, et d’accroitre la sensibilisation mondiale, ceci est le rôle d’un monde libre dans la découverte de la vérité et tente de répondre à l’opacité et la transe.

 

Dieu est l’intention après tout, et le guide vers le droit chemin

Doha, Le 23 Rabih Awwal 1436H

Le 12 février 2015


 

Secrétaire général                                                                  Président de l’Union

Dr. Ali Muhyeddine Al Quara Daghy                                  Dr. Youssef Al Quardawi