L’UISM condamne le meurtre des égyptiens kidnappés au Lybie, et proscrit l’effusion de sang et s’interroge de la relation de Daach avec des programmes régionaux et l’intelligence globale.

Commencé par :

L’UISM condamne le meurtre des égyptiens kidnappés au Lybie, et proscrit l’effusion de sang et s’interroge de la relation de Daach avec des programmes régionaux et l’intelligence globale.


Louange à Allah, la paix et les bénédictions soient sur le Messager d'Allah, sa famille et ses compagnons et ses alliés


L’UISM a suivi ce qui a été diffusé par les médias internationaux, d’une vidéo, entrepris par des groupes masqués appartenant à l’organisation extrémiste Daach, le meurtre des égyptiens coptes kidnappés en Lybie, et s’émerveille du style de sabattage et du sacrifice continue des personnes innocentes, qui ont été conduites par des circonstances de vie dures dans leur pays, et ont été obligées d’abandonner leur domicile et travailler dans un autre pays, dont ils sont supposés en avoir de la sécurité par le biais de visas et permis de travail, ceux n’ont jamais tenu une arme ni combattu.


Ils en sont sécurisés même s’ils ne sont pas musulmans, leur sang est intacte, leur honneur, leur argent, leur droits et leur liberté, en vertu du livre d’Allah, la Sunnah de son Messager, et le consensus des musulmans. Le Bon Dieu a bien mentionné dans la Soura L’Eprouvée auprès des profanes: ﴾Allah ne vous défend pas d'être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Car Allah aime les équitables﴿. (L’Eprouvée 8)


Face à ces pratiques odieuses répétées, l’UISM voit et affirme ce qui suit:


1. L’UISM condamne ces pratiques injustes envers les innocents non-musulmans, visés par ces groupes extrémistes, et considère que ces pratiques ne font pas partie de l’Islam, ni de ses valeurs, ni ses principes, et non de sa législation et ses règlementations.

Il renie l’innocence de toute sa forme, et loue la décision du Coran et les livres du Ciel. ﴾que quiconque tuerait une personne non coupable d'un meurtre ou d'une corruption sur la terre, c'est comme s'il avait tué tous les hommes﴿ La Table servie 32


2. L’UISM confirme que cette approche agressive, et le meurtre des civils sans tache : un acte d’agression coupable, qui vise à dévaloriser l’image de l’Islam, et ne dispense ces auteurs délibérément ou involontaire. Et que ces pratiques ne sont utiles qu’à la distorsion de l’Islam et l’éjection de sa hotte et son éminence.


3. L’UISM remarque à travers cette vidéo, une scène fabriquée, en ciblant les chrétiens égyptiens, en les abattant sur la cote de la mer méditerranée, et le fait de l’ouverture de Rome, ceci est considéré en tant qu’un message appelant à l’intervention égyptienne et européenne directe, afin de travailler sur l’avortement de la révolution libyenne, qui en est innocente de ce crime brutal, l’innocence du loup vis-à-vis du sang de Joseph.


4. L’UISM ne sépare pas entre ces pratiques criminelles de distorsions, et ce qui en résultent, et aperçoit les fils de l’intrigue entre eux, et entre les chefs des révolutions arabes, dont le peuple en était bien concerné, pour établir la vérité, la justice et la liberté.


5. L’UISM refuse fortement l’intervention égyptienne, et toutes les pratiques qui conduisent l’intervention militaire dans les affaires libyennes, défend de toutes ses forces le dialogue interne entre les fils du peuple libyen sous les auspices de l’Organisation de la Coopération islamique, la ligue arabe, l’Union africaine, et les Nations Unies.


(Et Allah a ordonné, mais la plupart des gens ne le savent pas)


Doha, le 16 février 2015


Secrétaire général                                                                Président de l’Union


Dr. Ali Muhyeddine Al Quara Daghy                             Dr. Youssef Al Quardawi