Lettre de l’Union pour les rois, les sultans, les gouverneurs et les princes des pays islamiques dans le sommet d’Istanbul 2016

Commencé par :

Date : 14 avril 2016

Correspondant : 6 rajab Ah


- L’Union prie Dieu Tout- Puissant d’inspirer les dirigeants réunis dans le sommet islamique à Istanbul le remboursement et la conciliation pour le bien-être de la nation, c’est ce que nous le voulons tous.

- L’Union insiste sur la nécessité de transformer le slogan du sommet « L’union et la solidarité » en expérience pratique dont les populations pourraient vivre et toucher.  

- L’Union exige aux dirigeants de répondre aux souhaits des peuples aspirant à la liberté et à une vie décente et justice sociale. 

- L’Union appelle les États islamiques pour activer une réelle coopération entre elles dans les différents domaines pour arriver à atteindre une renaissance et une interopérabilité, conduisant au renforcement de tout le monde, et la reconstruction de la terre, et une bonne répartition entre les gens.   

- L’Union fait appel au sommet d’accorder la priorité de discuter des questions de la nation en Palestine, en Irak, en Syrie, en Égypte, au Libye, au Yémen, en Somalie, au Bangladesh, à Myanmar et au Cachemire, et aux minorités afin de parvenir à une position unifiée vers elle, ce qui pourra représenter une résistance à la compression pour le service du peuple et de la patrie.   

- L’Union exhorte le sommet islamique pour discuter du terrorisme et de la tyrannie et d’en faire face aux véritables enjeux afin d’avoir accès à de viables solutions pour contrer les effets négatifs sur l’être humain et les patries.

- L’Union appelle le sommet de faire pression sur certains pays et organisations occidentales pour faire face au phénomène de l’islamophobie qui s’utilise pour servir à des préjugés raciaux contre la nation islamique. 

Louange à Allah, seigneur de l’Univers, prière et paix soient sur l’envoyé miséricorde, et à tous ses autres frères des prophètes et messagers

L’UISM poursuit l’atmosphère du sommet des pays islamiques dans la ville Turque Istanbul, le jeudi 14 avril 2016, avec un grand intérêt, puisque la nation islamique passe par une phase critique depuis des années, jusqu’à maintenant, et ce qui en a résulté à des évènements et à des changements régionaux et mondiaux, qui représentent un défi important pour la nation en face ses tentatives pour créer de soi-même un pas essentiel qui ne peut être ignorer dans le système international, qui semble être reformé de nouveau, en particulier ces jours-ci. 


L’Union estime que le plus grand défi est de trouver une volonté chez les dirigeants de la nation, gouverneur et gouvernés pour surmonter la phase de travail selon l’intérêt spécial transitoire, et de passer à défendre l’intérêt public des peuples et des nations, et ne dépassant pas la foule excitée dans tous les pays, ou de prendre des décisions fatidiques dans leur vie sans leur connaissance, ceci approfondira le fossé entre gouverneur et gouvernés, et puis surgira des conflits et des différences, et voilà que se disperse la nation, échoue et s’envole.

Voilà pourquoi l’Union apprécie que la république Turque guide et préside le sommet islamique pour son prochain mandat, et lui réclame de succès et de victoire, et pour le reste des pays islamiques et les musulmans, mais aussi pour le monde entier. Et lui invite à adopter le slogan du sommet « l’unité et la solidarité » et le mettre en action dans la réalité pratiquée par tous les pays musulmans, et l’expérimenter et le sentir, grâce à l’adoption des rêves et des espoirs, et éliminer tous les obstacles d’une manière à parvenir à l’unité et la solidarité exigées. 


L’Union appelle également à l’adoption des souhaits des peuples qui aspirent à la liberté, le changement et le renouvellement. Dieu le Tout-Puissant a créé les gens libres et ils en sont innés, comme le Prophète- Paix soit sur lui-  l’a confirmé que Dieu envoie chaque centenaire une personne qui renouvellera leur foi. Si la religion a besoin d’être renouvelé constamment, et rappelé aux gens ses principes, ses valeurs et ses fondations pour interagir avec les changements du temps et du siècle, alors il serait nécessaire en premier temps à un renouvellement et un changement et un développement continu, sinon l’alternative serait la stagnation et l’ossification, suivi par le militantisme, l’extrémisme, le retard et le déclin, la propagation de l’injustice, l’oppression et la tyrannie tous inacceptables dans la religion islamique.  


L’Union invite les dirigeants réunis à l’activation d’une réelle coopération entre leurs pays, même l’intégration aussi bien, la suppression des inter-barrières politiques et économiques et d’autres, en terme de coopération et d’intégration dans divers domaines renforceraient tout le monde, et tireraient parti des ressources de chaque pays, ce qui rendra la fédération des pays islamiques un syndicat réel qui offrira le bien pour sa patrie et ses citoyens, ainsi pour le monde entier où le message de base de l'Islam est la reconstruction de la terre et une bonne répartition entre toutes les personnes sans discrimination ou de marginalisation ou d'exclusion et de  discrimination d’une personne envers une autre.


L’Union exhorte le sommet islamique pour inclure les questions du terrorisme et de la tyrannie à l’ordre du jour du sommet, et bien cherché les vraies raisons de ceci, et quels sont les moyens efficaces de traitement, pour éliminer les effets néfastes sur l’homme et sur l’univers. Comme il se trouve un terrorisme pratiqué par des organisations telles que Daash et d’autres, il existe aussi des entités qui pratiquent le terrorisme organisé à la vue du monde telles que l’occupation sioniste en Palestine bien-aimée, il existe des systèmes qui produisent le terrorisme et des coups comme un mode de vie à l’encontre de son peuple, l’Union ne voit pas de disjonction entre le terrorisme et la tyrannie ils en sont étroitement liés. 


L’Union appelle également le sommet à exercer une pression internationale pour faire face au phénomène de l’islamophobie adoptée par certains pays et organisations occidentales, pour ternir l'image de l'Islam et les musulmans, et certains l’utilisent pour parvenir à des fins raciales contre la nation islamique.

En conclusion, l’Union demande des dirigeants et gouverneurs réunis demain à Istanbul en Turquie, de donner la priorité aux questions islamiques qui sont devenus tous urgentes et importantes, en particulier, celle de Palestine, l’Irak, la Syrie, l’Égypte, la Libye, le Yémen, la Somalie, le Bangladesh, le Myanmar et le Cachemire et en Afghanistan, et d'autres, ainsi que des musulmans dans le monde, ainsi les questions des minorités musulmanes afin de renoncer par une position nationale unique envers elles, qui adoptera les souhaits et les aspirations des populations de ces pays, et restaurera un espoir d’un lien internationaliste basé sur une résolution de leurs problèmes et un soutien de leurs espoirs et cherche à enlever leur douleur.


Dieu Tout-Puissant dit : {Et cramponnez-vous tous ensemble au "Habl" (câble) d'Allah et ne soyez pas divisés} Sourat Al Omran Verset 103

Le bon Dieu a dit : {Et obéissez à Allah et à Son messager ; et ne vous disputez pas, sinon vous fléchirez et perdrez votre force} Sourat Al Anfal verset 46.


Secrétaire général Président de l’Union

Dr. Ali Muhyeddine Al Quara Daghy Dr. Youssef Al Quardawi