L’Union invite à combler le fossé, et à se réunir au Yémen. Il revendique de se tenir auprès de la législation et apprécie le rôle du Conseil De Coopération. Il délivre que la réconciliation totale entre tous les composants de la nation est une obligation

Commencé par :

Louange à Allah, la paix et les bénédictions soient sur le Messager d'Allah, sa famille et ses compagnons et ses alliés

L’UISM poursuit la situation tragique des musulmans, et ce que lui a frappé de tribulations, des calamités, de dispersion, de déchirure, du terrorisme et de l’extrémisme, c’est ce qui se passe dans le pays du Yémen, de l’exploitation des incidents mineurs par des délinquants, pour atteindre leurs objectifs sectaires et partisans.


L’Union voit avec optimisme ce que font les Etats du Conseil de coopération du Golfe, dirigés par l’Arabie Saoudite, les tentatives de combler le fossé, et la réunification, pour y maintenir l’unité du Yémen, et le prestige de l’Etat, conduite par son président légitime, à travers son appel à tenir des réunions de dialogue dans la capitale Al Riyad, et grâce à des contacts intensifs, avec toutes les composantes du peuple yéménite, et de mobiliser les énergies internes et internationales du Royaume Saoudien, pour la réussite de ce dialogue, et l’activation des résultats pour atteindre la justice et la bonne gouvernance, l’unité et les intérêts du grand Yémen.


L’UISM du sens de son sentiment de sa responsabilité et le devoir de clarification et du conseil, remarque et confirme ce qui suit :


1-L’Union demande aux yéménites, avec tous leurs composants à s’enrouler autour de la légitimité de l’Etat, représentée par le président Abed Rabbo Mansour Hadi, dont celle-là été accepté par tout le monde, craignant que les choses se sont tendues, ce qui pourrait en suivre par des conséquences désastreuses.


2-L’Union invite le Conseil de coopération du Golfe, à l’élaboration d’une stratégie, en se basant sur des mécanismes et des mesures pratiques et la volonté politique ferme sacrifié réel actif pour forcer la sécurité et la stabilité.


3-L’Union fait appel à tous les pays arabes et islamiques, les Nations Unies, et les peuples épris de paix de se tenir avec le Yémen dans l’épreuve du soutien matériel et moral.


4-L’Union souligne que les tentatives forcées par l’extérieur ne parviendront jamais- par la permission de Dieu- et ne seront réussites et que la conséquence de ceux qui veulent soumettre les peuples à l’étranger sera fiasco, si Dieu le veut (ceux qui ont été lésé le seront, quel détour en arrivera)


5-L’Union envoie un message aux jeunes fidèles de la religion de Dieu, et de leur patrie musulmanes et d’autres, leur exhortant aux noms des savants de se joindre à la légitimité du Yémen, et d’abandonner aucun slogan autre que celui du Coran et la Sunna, l’Islam de la compassion, la fierté et la dignité. Les témoignages légitimes indiquent que ceci est un devoir pour pouvoir sortir des grands maux du Yémen et de la région.


Le Yémen en a besoin de tous vos efforts et votre énergie, vous les jeunes, regroupez-vous, réunissez- vous (coopérez auprès de la vertu, la justice et piété, et ne coopérez pas dans le péché et l’agression)



6-L’Union affirme : que l’unité des musulmans est une obligation légitime imposée par des preuves incisives de la Charia’a , du livre Saint et la Sunna, et du consensus de la nation, confirmée par le matérialisme nécessaire à notre nation islamique menacée par de grands corruptions, si vous ne s’unissez pas, bien menacée à la lumière de ce conflit aigu et cette dispersion frappée par un échec lamentable dangereux, et la domination complète des ennemis- Dieu ne plaise.


C’est pour cela que celui qui ne cherche, ni épargne aucun effort pour l’unité de la nation et l’unité du peuple, sera un coupable et fautif, et celui qui contribue à la dispersion, au conflit, à la sédition et aux troubles est considéré mortel, et a commis un grand pêché, Dieu a appelé la dissémination en tant qu’incrédulité en disant (o vous qui croyez, si vous obéissez à un groupe de ceux qui ont reçu le livre, ils vous en veulent mécréants après avoir cru). Les enquêteurs musulmans ont affirmé : le sens du péché dans ce verset est la dissémination, ceci a été confirmé par les paroles du Prophète, Paix sur lui, pendant le pèlerinage d’adieu (Ne retournez pas après ma mort des athées, entrain de vous quereller) raconté par Al Bukhari, Muslim et d’autres, de Jarir, Al Bukhari et Ibn Omar.


On vous exhorte à Dieu, de bien garder le Yémen, qui a été décrit par le Prophète en disant (La foi est droite -Yaman-, et la sagesse est Yéménite) raconté par Al Bukhari, Muslim de Abi Hourayra


Déployez la parole du Prophète- paix soit sur lui- et soyez fidèles savants, note et acte, dans la résolution de ce problème, et de conjurer cette calamité. Que Dieu soit avec vous, et Il ne vous laissera jamais.



Dieu est l’intention après tout, et le guide vers le droit chemin



Doha, 26 Jumadah le premier 1436H


Le 17 Mars 2015



Secrétaire général                                                    Président de l’Union


Dr. Ali Muhyeddine Al Quara Daghy                   Dr. Youssef Al Quardawi