L'UISM Condamne l'oppression et la detention contre les manifestants au Bangladesh

Commencé par :
L’Union Internationale des Savants Musulmans condamne les actions répressives contre les manifestants pacifiques, elle demande au gouvernement Bangladais de procéder pour la mise en liberté de tous les leaders Politiques sous détention. Elle lance appel à l’organisation de coopération Islamique et aux institutions internationales de faire pression sur le gouvernement du Bangladesh, à renoncer aux décisions injustes qui ont été prises, et pour qu’il respecte les législations des droits de l’homme.

Louange à Allah, et la paix et le salut au Prophète Mohamad et à sa famille et ses compagnons.
L'Union Internationale des Savants Musulmans, sa Présidence, son Secrétariat Général, son Conseil d'administration, et la large base de savants de la nation à travers le monde, suivent de près et avec beaucoup de souci l'escalade des événements dans la République du Bangladesh sous le gouvernement actuel, l'accusation des leaders de groupe Islamique de crimes de guerre, pendant les événements de sécession qui ont eu lieu il y a 41 années. Les procès tenus spécialement pour eux, l’infliction de la peine de mort pour quelques leaders du groupe, a mené à l’ascension du ton des partisans de la Jammaa Islamique, de différentes catégories du peuple, exigeant la mise en liberté de ces leaders, à travers des manifestations paisibles sans infraction aux lois. Face à ces protestations le gouvernement a mal réagit, en infligeant au manifestants toutes sortes de répression et de châtiments, ce qui a mené au martyr de certains d'entre eux, à l’emprisonnement d’environ cinquante personnes, y compris les femmes, avec une résolution par le gouvernement de les présenter aux tribunaux.
Suite à ça L’Union croit et déclare :

1 L'Union appelle le Premier ministre du Bangladesh à libérer les leaders politiques, et l'arrêt immédiat des Tribunaux spéciales, qui n'ont ni la supervision ni le contrôle nécessaire pour donner justice, de point de vue religieuse ou légale, pour qu’ils puissent décider impitoyablement dans un procès âgés de quatre décennies, il est évident que tous ces procès sont fallacieux pour des buts clairement politique.

2-l'Union condamne fortement l’oppression des démonstrations pacifiques, qui appellent à la liberté des leaders et des prédicateurs bénins, ce sont des libertés garanties pour tous les peuples, l'Union exige au Gouvernement de fournir la sécurité et la sureté pour enterrer la sédition, et pour unifier le mot, et protéger le pays des risques susceptibles.

3-L'Union souligne que la force et la violence face aux peuples est inutile, les peuples triomphent inévitablement, de par le soutien d’ALLAH. Le poète arabe a dit : 
Si le peuple demande la vie libre c’est certain que ce peuple sera vainqueur
L’aube après cette nuit sombre s’élèvera et les chaines se rompront.

4-L’Union appel au Gouvernement du Bangladesh de diriger tous ses efforts vers la construction et le développement national, pour faire face aux problèmes économiques qui menacent le pays de s'effondrer, tel que la pauvreté, le chômage et la dureté de vie, causée par la propagation de la corruption dans le gouvernement, qui a nui au peuple incapable de se défendre. Le temps est venu au Gouvernement de s'occuper de ses citoyens et de faire son devoir envers ce peuple, en administrant la justice, et utilisant la Shawra (le referendum ou vote), en respectant les libertés et la dignité des hommes avec la protection et la préservation de leur vie el leur biens ; renforçant ainsi la cohérence de la sécurité et de la foi, de la paix et de l'Islam. La bienséance et les bénédictions seront ressentis par les gens de nos jours avant la vie d’après ; [Pourtant, si les habitants de ces citées avaient cru, s’ils avaient été pieux, Nous leurs aurions offert toutes les aubaines bénies du ciel et de la terre] {Al-Aaraf : 96}

5-L’Union apprécie les efforts du Serviteur des deux Saint Mosquées le roi Abdu-Allah Bin-Abdul Aziz, Son Excellence le Président docteur Mohamed Morsy le Président de la République Arabe d'Égypte, M. Rajjab Tayyeb Erdogan le Premier ministre de la Turquie, le Gouvernement de Malaisie et d'autres leaders de pays Arabes et états Islamiques, pour inciter et forcer le Gouvernement actuel, en rappelant les dirigeants Musulmans de cette responsabilité historique, envers Allah d'abord et ensuite devant la nation Musulmane, vers leurs frères et collègues leaders de groupe Islamiques , languissant actuellement dans les prisons du Gouvernement de Bangladesh faisant face au spectre de mort qui leur ait planifiés.
6-l'Union porte aussi estime aux efforts des avocats internationaux, et des associations de droits de l'homme; sur leur protestation contre le règlement du tribunal, et leur demande de plus d’effort pour empêcher le Gouvernement de mettre en œuvre les verdicts contre ces leaders innocents.

Pour conclure, nous demandons à Allah le tout-puissant de préserver les Frères Musulmans au Bangladesh de la sédition, ce qui est apparait et de ce qui est invisible, et qu’Il les aide à rétablir la sécurité et la stabilité à ce pays. [Allah fera toujours triompher sa volonté, mais la plupart des humains n’en sont pas conscients] :(Yusuf-21).


Allah est celui qui nous aide et nous guide

Doha, 21 Rabih 2nd1434 H
3, Mars 2013



Prof.Dr.Ali Al-Karadahi                                                                    Prof.Dr.Yusuf Qaradawi

Secrétaire General de l’Union                                                                Président de l’Union