Le colloque du code déontologique adopte une thèse du Qarahdaghi concernant la relation entre les principes médicaux et la Shariaa

Commencé par :
Le colloque des éthiques médicales adopte une thèse du Qarahdaghi, le Secrétaire général de l'Union International des Savants Musulmans, en joignant les principes de code déontologique médicale et biomédicale avec les buts de la Shariaa comme un remplaçant des quatre principes dominants, et ça été pendant un séminaire intensif traitant l'éthique médicinale, organisée par le Centre de législation et de l’éthique Islamique, membre de la faculté d'Études Islamique a l’institut Qatarienne, et ce pour atteindre une charte unifie des principes éthiques médicales et biomédicales.

Le colloque a duré pendant trois jours de 5-7 Janvier 2013. Plusieurs idées ont été élaborées et discutées. Durant ces 3 jours les Prof. Dr Ahmad AlRaysouni, Dr Abdulsater AbouGhada, Prof Dr en médecine Mohamad-Ali al-Bar, Prof Dr en médecine Ihsan Chamsbasha, et le Prof Dr Qarahdaghi, ont présenté leurs recherches et leurs documents sur le sujet des principes généraux des éthiques médicinales et de la bioéthique.
Ont assisté à la discussion de ce colloque la vertu Sheikh Abdullah BinBaya, et le Prof Dr. Tarek Ramadan, Prof Dr. Jasser Audi, Pof Dr. en médecine Anne Berdnord. Le colloque a été animé par Prof Dr. Mohamad EL-Ghali.
Ces études étaient précieuses, et les discussions riches et constructives.

Prof Dr. Ali Muhieddine Qarahdaghi avait pour part, de faire commentaire sur l’étude de Prof Dr. Mohamad-Ali Al-Bar concernant les quatre principes éthiques de la biomédecine, et l’étude du Prof. Tom Beauchamp développeur (avec la participation de son collègue Childess) de l’idée des quatre principes éthiques de la biomédecine, ces principes sont devenus courantes et sous étude et recherche dans le monde occidental. Prof Qarahdaghi s'est concentré sur les aspects positifs de ces quatre principes et tout ce qui peut lui être apporté comme critiques constructives, ces analyses ont été accueilli par Prof. Tom Beauchamp d’un esprit ouvert. Elles ont été discutées avec la cordialité et la franchise, et elles ont été reconnues comme contexte philosophique d’origine de la philosophie utilitariste et d'autre provenance.

Prof Dr. Ali Muhieddine Qarahdaghi a présenté un projet concernant l’éthique médicale baser sur les buts de la Shariaa, rattacher à elle en bonne et due forme, tout en citant l’ensemble des règles qui l’organise, la contrôle rigoureusement. Et par ce projet proposé il a conçu une théorie intégré de contexte islamique originaire de la philosophie islamique, utilisant des interprétations familières aux peuples occidents ; elle a pu (cette théorie), d’un esprit ouvert, introduire ces 4 principes dans les objectifs communs tout en maintenant l’idéologie islamiques, son efficace supervision, et ses dérogations soutenues de preuves.

Dr. Qarahdaghi a augmenté aux objectifs 2 nouveaux buts. Le premier est de maintenir la sécurité de la société dans toutes ses formes, politique, économique, sociale, et de l’environnement ; et le second but c’est la préservation de la sureté dans l’état juste, en appliquant sa législation et son système ; puis il a inséré toutes les éthiques voulus dans ces 8 objectifs (la religion,l’esprit,la raison, la monnaie, la descendance, la dignité, la sécurité de la société et de la communauté, et enfin la sureté de l’état.)

Un temps suffisant a été donné pour discuter ce projet dans tous ses aspects par les Senats, les savants en religion, et les spécialistes en médecine et en biologie.

Le Colloque a pris fin par l’acceptation de cette proposition et par l’adoption en principe de ce projet afin qu’il sera discuté dans un colloque spécialisé et plus approfondie que celui-ci, et on a demandé au Dr. Qarahdaghi de la présentation de ce projet qu’elle soit intégrale et de plusieurs options :

1- Proposer un projet sur base, que les huit objectifs soient relies aux éthiques médicales et biomédicales selon les règles conformes.

2- Proposer un différent projet sur les mêmes bases mais de cinq objectifs et de même conditions.

3- Proposer un autre différent projet sur base de trois objectifs qui soient aussi relies aux éthiques médicales et biomédicales. (l’objectif de l’esprit, la raison, et la descendance).


Dr. Qarahdaghi accepté que le développement de son projet comprend ces options. 
Ce colloque a pris fin en adoptant cet important projet concernant les principes des codes éthiques médicaux et biomédicaux sous les objectifs de la Shariaa. 

Ceci est un accomplissement grandiose grâce au centre, aux participants et à celui qui a présenté ce projet.