Le président et le secrétaire général reçoivent une délégation de la « Société pour l’Appel et la réforme » (Jamaa’at ad-da’wa wa-l islaah) de l’Iran.

Commencé par :

Le président et le secrétaire général reçoivent une délégation de la « Société pour l’Appel et la réforme » (Jamaa’at ad-da’wa wa-l islaah) de l’Iran.

Son éminence le professeur Ahmad Raîssouni, président de l'union internationale des oulémas musulmans et le professeur Dr Ali Al-Qaradaghi ont reçu cet après-midi, dans leur bureau au siège de l'union à Doha, son excellence Dr Abdou Rahmane Mouhamed Pirani, membre du conseil d'administration de l'union et président « Société pour l’Appel et la réforme » (Jamaa’at ad-da’wa wa-l islaah) de l’Iran, qui était accompagné de Dr Nasser Seldjouqi.

Et pendant environ une heure, ils ont fait le point sur (abordé) plusieurs dossiers internes de l'union, la situation des savants (oulémas) et les questions du monde musulman.

Cette rencontre entre dans le cadre d’une série de rencontres qu’effectuent le président et le secrétaire général et dénote aussi l’intérêt qu’ils accordent aux questions relatives aux musulmans.

Source : l’union

Le président et le secrétaire général reçoivent une délégation de la « Société pour l’Appel et la réforme » (Jamaa’at ad-da’wa wa-l islaah) de l’Iran.

Son éminence le professeur Ahmad Raîssouni, président de l'union internationale des oulémas musulmans et le professeur Dr Ali Al-Qaradaghi ont reçu cet après-midi, dans leur bureau au siège de l'union à Doha, son excellence Dr Abdou Rahmane Mouhamed Pirani, membre du conseil d'administration de l'union et président « Société pour l’Appel et la réforme » (Jamaa’at ad-da’wa wa-l islaah) de l’Iran, qui était accompagné de Dr Nasser Seldjouqi.

Et pendant environ une heure, ils ont fait le point sur (abordé) plusieurs dossiers internes de l'union, la situation des savants (oulémas) et les questions du monde musulman.

Cette rencontre entre dans le cadre d’une série de rencontres qu’effectuent le président et le secrétaire général et dénote aussi l’intérêt qu’ils accordent aux questions relatives aux musulmans.

Source : l’union